L’ Institution nationale des Invalides est la « maison des invalides », elle accueille les anciens combattants blessés, les victimes de guerre et d’attentats, femmes et hommes dont le niveau d’invalidité et de dépendance est reconnu dans le cadre du code des pensions militaires (environ 80 personnes).

Invalides

L’ Institution nationale des Invalides est la « maison des invalides », elle accueille les anciens combattants blessés, les victimes de guerre et d’attentats, femmes et hommes dont le niveau d’invalidité et de dépendance est reconnu dans le cadre du code des pensions militaires (environ 80 personnes).

blank

Etant le seul établissement hospitalier militaire en France ces pensionnaires sont, pour certains, en situation d’isolement ou éloignés de leurs familles. Ils sont ravis de pouvoir échanger avec des personnes extérieures afin de casser la routine.

Nous avons donc mis en place des visites régulières afin de passer quelques heures avec les résidents un dimanche après-midi par mois. Les après-midi pourront prendre la forme de balades, jeux de société, discussions. Le planning peut varier selon les disponibilités des disponibilités de chacun.

Cette action a été lancée par le Rotary Club Paris Passerelle et plusieurs Clubs Rotaract du District y participent. Si vous êtes intéressés, nous vous invitons à les contacter directement.

Un peu d’Histoire

Au XVIIe siècle, Louis XIV est à la tête de la plus grande armée d’Europe. Conscient que les soldats sont les premiers garants de la grandeur française, le Roi-Soleil décide l’édification d’un bâtiment pour accueillir ceux qui ont servi l’armée royale. La cité des Invalides ouvre aux vétérans dès 1674. À la fois hospice, caserne, couvent, hôpital et manufacture, l’Hôtel est une véritable cité réglementée selon un système à la fois militaire et religieux. Plus de 4 000 pensionnaires vivent alors entre les murs du site.

blank

Aujourd’hui encore, l’Hôtel poursuit sa vocation initiale en abritant l’Institution nationale des Invalides.